La gemmologie

Pour quoi ? pour qui ? comment ?

La gemmologie pour quoi ?

Qu'est-ce qu'une gemme ?

Emeraude, oxyde de zirconium, doublet grenat-verre, perles fines ? Toutes sont des gemmes ! Qu'elles soient brutes, polies ou facettées, naturelles ou artificielles, traitées ou non, précieuses, fines, ornementales, ou organiques, toutes ces matières sont des gemmes dès lors qu’elles sont utilisées pour servir de parure, d’ornement ou de décoration.

Qu'est-ce que la gemmologie ?

C'est la science qui permet de déterminer l'identité d'une gemme, selon une méthodologie reposant sur l’observation et l'analyse des résultats obtenus par des instruments d'identification. Véritable démarche d’investigation, elle permet de caractériser l’origine d’une gemme, son mode de fabrication, les méthodes d'embellissement et les traitements éventuels utilisés.

La gemmologie permet ainsi d’authentifier une gemme, de caractériser son potentiel esthétique, et ses possibilités de taille, en se basant sur des éléments tangibles et scientifiques.

Elle permet aussi d’être en conformité avec les obligations légales applicables au commerce des gemmes.

Enfin, elle est une approche complémentaire à la minéralogie et la géologie.

La gemmologie pour qui ?

Pour toute personne qui souhaite découvrir le monde incroyable des gemmes, parfaire ou acquérir des connaissances solides, ou devenir Gemmologue FGA.

Les étudiants de L’Ecole des Gemmes peuvent suivre des formations de l’initiation à la gemmologie, jusqu’au diplôme et accéder au titre de Gemmologue FGA de la Gem-A. L’excellence de ce diplôme permet de s’épanouir professionnellement dans l'univers des gemmes, mais aussi de s’orienter vers la gemmologie de laboratoire, de recherche, d'expertise ou de négoce.

La gemmologie s’adresse aux :

  • Particuliers

    Pour aiguiser ses connaissances, acquérir le vocabulaire professionnel, la méthode d’identification, le maniement des outils d’analyse, les techniques de fabrication, les méthodes d'embellissement etc. Pour savoir acheter, collectionner, ou tout simplement s’émerveiller.

  • Bijoutiers et joailliers

    Pour assurer la qualité de ses achats, pour fabriquer en maîtrisant les caractéristiques et les limites des matériaux, pour conseiller un client dans son achat, sa demande de transformation, ou d’authentification. Pour se démarquer par une offre de gemmes originale.

  • Créateurs

    Pour choisir les gemmes adaptées à ses créations, en connaître le potentiel artistique, et les limites d’utilisation. Pour accompagner et orienter les demandes clients. Pour découvrir des gemmes inconnues et exprimer son originalité créative.

  • Lapidaires

    Pour maîtriser les structures et les matériaux, et déterminer un type de taille permettant de magnifier une gemme brute. Pour garantir une qualité de taille, et optimiser sa valeur. Pour savoir acheter des bruts, reprendre la taille d'une pierre, conseiller et vendre.

  • Diamantaires

    Pour comprendre les matériaux, les structures, asseoir ses connaissances sur les gemmes, afin d’appréhender les spécificités du diamant. Pour assurer les étapes de la taille, savoir acheter et vendre.

  • Négociants

    Pour acquérir l’aisance nécessaire à l’achat dans un contexte professionnel, être capable de réaliser des identifications pertinentes sur le terrain, maîtriser la valeur des gemmes proposées pour négocier efficacement. Pour savoir vendre et argumenter auprès de ses clients.

  • Antiquaires

    Pour identifier des gemmes présentes sur des bijoux anciens ou vintages, et estimer avec justesse les matériaux et les époques. Pour acheter en confiance, et vendre en apportant des explications pertinentes à des clients friands d’informations.

  • Assureurs

    Pour identifier et estimer en confiance des gemmes, afin de déterminer une offre de contrat à sa juste valeur.

  • Commissaires priseurs

    Pour authentifier des matériaux présents sur des bijoux ou des objets, attribuer une valeur et une époque, et les expliquer aux clients vendeurs et acheteurs, afin de mener les ventes avec performance.

La gemmologie s’adresse aussi aux scientifiques et étudiants en sciences de la Terre, minéralogie, géologie, physique, chimie, pour travailler en laboratoire d’expertise, ou de recherche en physique et en matériaux.

La Gemmologie, comment ?

Tour d’horizon des études en gemmologie

Compliqué de voir clair dans ce paysage de la formation, tant chaque institution se veut incontournable et chanter ses propres louanges, quitte à déformer la réalité au travers de ce filtre de gloire toute personnelle.

A cette première difficulté, il faut en rajouter une autre qui concerne la « valeur » du diplôme convoité. Non pas celle numéraire, mais bien davantage celle de la « reconnaissance ». Alors, reconnaissance historique ? Administrative ? Reconnaissance par la profession ? Par ses pairs ? Comment l’évaluer ? D’où la question lancinante, quel diplôme choisir ?

Dernière difficulté, et non des moindres, la gemmologie, se situant au carrefour de nombreuses disciplines, et devant être pratiquée par des personnes aux compétences variées, ne constitue pas une discipline scolaire, ni même universitaire.

Utiliser la gemmologie classique à des fins d’identification doit être à la portée de tous les acteurs du secteur; faire de la recherche en gemmologie, en revanche, ne l’est que pour un nombre très restreint de personnes. Et dans ce dernier cas, on entre de plein pied dans les sciences des matériaux, c'est à dire dans un cursus universitaire scientifique.

La gemmologie n’est pas une fin en soi, on n’est pas « gemmologue » tout court ; en revanche, la gemmologie est au service de ceux qui font carrière dans les gemmes, qu’ils soient indépendants ou salariés, bijoutiers, négociants ou chercheurs. Il existe tant de professions qui utilisent les gemmes comme matière première !

Vous vous apprêtez « à faire de la gemmo », alors il est important de comprendre dans quoi vous vous engagez, de comparer l’offre, d’évaluer vos besoins, et de concrétiser votre projet qui doit immanquablement passer par la formation.

Il existe de nombreux autres centres dédiés à la formation dans le monde entier. Je n'en dresserai pas de liste exhaustive, mais seulement informative, et commencerai par citer les deux plus connus, tant historiquement que pour l’excellence et la qualité de leur enseignement :

- La Gemmological Association en Angleterre Gem-A, première à avoir créé un diplôme* de gemmologue dans le monde, en 1908, et forte, maintenant, d’une expérience mondialement reconnue dans l’éducation de cette discipline. De nombreux directeurs de laboratoire dans le monde sont FGA, Fellow of the Gemmological Association.

- Et le Gemological Institute of America aux Etats-Unis, GIA, extrêmement connu dans le monde entier pour avoir révolutionné en la simplifiant, en 1931 la gradation du diamant. Leur laboratoire dans ce domaine est l’un des mieux côtés, et leur laboratoire de recherche réputé ! Emmanuel Fritsch, responsable du DU de Nantes a été en son temps, directeur du prestigieux laboratoire de recherche du GIA. Il est l’un de nos piliers de la gemmologie française.

Nombreux sont les centres, écoles, associations, instituts de formation d’importance, présents en Europe sous la bannière de la FEEG. Chacune de ses entités délivre un diplôme* de gemmologue.
Il s’est avéré pertinent, cependant, de proposer un diplôme* européen visant à homogénéiser les différents niveaux de ces différents centres de formation, en uniformisant le contenu des connaissances qui est sanctionné par le Brevet Européen de la FEEG. 
Les centres de formation mentionnés sur le site de la FEEG ont la possibilité de vous préparer à ce brevet, cette estampille européenne, si vous le souhaitez.

* Parler de diplôme est en fait délicat, puisque seules les études, sanctionnées par un examen final créé par les ministères de l'éducation, quel que soit le pays éditeur, donnent accès à un diplôme. Ce diplôme est ainsi reconnu dans le pays éditeur par ses instances gouvernementales. C'est la raison pour laquelle il est préférable de parler de titre professionnel, ici de Brevet.

L’Ecole des Gemmes à Bourg-la-Reine, en région parisienne, propose un titre profesionnel.
Le titre de gemmologue de la Gem-A est reconnu par le Regitre des Qualifications Recommandées Ofqual Register en Angleterre, qui est le pendant anglais du RNCP français.
En effet, le Registre des qualifications réglementées est une liste d'institutions et d'organisations accréditées et de leurs qualifications, mais il comprend également une liste d'organisations reconnues qui répondent aux normes fixées par le cadre des qualifications et des crédits.

Le Cadre Européen des certifications CEC a évalué à 6 le niveau le titre de gemmologue de la Gem-A, soit le niveau d'une licence professionnelle. Si vous vous arrêtez au niveau Foundation Certificate, vous obtenez un certificat de niveau 4, soit l'équivalent d'un bac professionnel. 
Depuis le Brexit, si vous avez besoin d'établir une reconnaissance de diplôme étranger, contactez l'organisme ENIC-NARIC seul habilité à le faire en France.


Poursuivre ses études en gemmologie

De nombreuses pistes vous sont offertes, maintenant que le diplôme est acquis !

  • Le cours sur les Gemmes ornementales de L'Ecole apportera un complément enrichissant certain par rapport aux pierres du programme, fixé par la Gem-A. Ce sera l'occasion d'aller à la découverte de matériaux nouveaux utilisés dans la parure et l'ornement. 
      
  • Le cours sur les Gemmes rares, que nous n'avons absolument pas le temps d'étudier pendant vos études, en raison d'un programme de cours déjà bien consistant.
    Vous aurez ensuite la possibiltié d'approfondir la technique de l'identification et de conforter votre confiance dans vos analyses.

  • Vous pouvez tout à fait compléter votre cursus de gemmologie avec un diplôme spécifique au diamant, le Diamond Diploma, de la Gem-A. Des solutions de cours en distanciel ont été créées, rendant ainsi ce cursus plus accessible.

    Vous avez aussi la possibilité de suivre des cours en français, ou en anglais au HRD à Anvers. Ils vous forment pour devenir évaluateur diamant, que les pierres soient taillées ou brutes.

  • Pourquoi ne pas rafraichir vos connaissances en gemmologie et revitaliser vos acquis en préparant l'examen de la Federation for European Education in Gemmology - FEEG ? Vous obtiendrez le titre de Gemmologue Européen.

  • La Gem-A propose aussi à ses gemmologues-FGA de se qualifier dans le domaine spécifique du diamant en préparant le Diamond Diploma.
    Avec ces deux qualifications, FGA et DGA, un étudiant a accès à la préparation en un an au Bachelor Honours Degree in Gemmology & Jewellery Studies, en Angleterre, à Birmingham. 
    Oui, vous pouvez préparer un "vrai" BSc ou Bachelor Honours Degree, BSc in Gemmology & Jewellery Studies, en Angleterre, à Birmingham.
    Pas en France, parce que notre Education Nationale ne propose pas de pont, permettant à ceux qui ont des titres de gemmologue de s'introduire dans un cursus universitaire via un sytème d'équivalence.

    Et puis aussi, parce que Bachelor Honours Degree est un diplôme délivré uniquement par les universités anglophones.
    Fleurissent en France de nombreux Bachelors qui n'ont de Bachelor que le nom. C'est une source de confusion réelle.

    N'hésitez pas à contacter la Gem-A pour en savoir plus à l'adresse email suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • DUG en gemmologie de laboratoire :
    Formation universitaire de haut vol pour compléter votre diplôme de gemmologue. A recommander à tous ceux qui recherchent stimulation et challenge !
    Vous pourrez y parvenir dans deux universités en France :

    Université de Nantes : Dr. Emmanuel FRITSCH, Institut des Matériaux Jean Rouxel (I.M.N.)

    Université Claude Bernard, Lyon I : Pr Gérard PANCZER